Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 07:16

Aujourd'hui, lisez l'Humanité en ligne gratuitement sur www.humanite.fr

l-Huma.jpg

Les quotidiens nationaux ne seront pas distribués aujourd'hui chez les marchands de journaux à la suite d'une grève des salariés de la distribution de la presse, s'inscrivant dans la journée d'action du 16 octobre.
Nos lecteurs pourront lire gratuitement l'Humanité en version numérique sur www.humanite.fr et y trouver tout au long de la journée des informations sur le mouvement de défense de la protection sociale et de la santé

Partager cet article

Published by Joëlle Surat
commenter cet article
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 07:07
raymond_gureme.jpgNous condamnons avec force les violences inqualifiables dont Raymond Gurême, âgé de 89 ans, a été victime le 23 septembre 2014 lors d'une intervention policière sur son terrain. Ancien résistant qui s'est évadé des camps d'internement pour "nomades" de Vichy et des "camps de travail" nazis, Raymond Gurême présente des traces de coups et des contusions multiples qui ont été constatées par son médecin traitant. Quatre de ses enfants et petits-enfants, qui se sont interposés pour le défendre, ont également reçu des coups et ont été condamnés pour "outrage et rébellion". Ils ont fait appel. 
Nous ne nous contenterons pas des dénégations policières, émanant notamment de la commissaire qui dirigeait ce déploiement policier massif et ne se trouvait pas sur place lors de l'agression.
Mobilisés au côté de Raymond Gurême, auquel nous réaffirmons ici notre admiration pour tout ce qu'il incarne, nous demandons aux autorités françaises -  présidence de la République, Premier ministre, ministre de l'Intérieur, ministre de la Justice, secrétaire d'Etat aux anciens combattants...et aux institutions européennes de garantir une enquête approfondie et impartiale sur le cadre et le déroulement de cette intervention policière ainsi que sur les conditions dans lesquelles Raymond Gurême a reçu de multiples coups d'une grande violence.raymond-3.jpg
Nous dénonçons de la manière la plus ferme les multiples entraves rencontrées depuis le 23 septembre pour porter plainte, ces obstacles étant malheureusement habituels en France pour les procédures intentées par des citoyens contre la police ou la gendarmerie.
Nous tenons à souligner en particulier que Raymond Gurême ne s'est vu délivrer aucune réquisition pour un rendez-vous à l'Unité de consultations médicojudiciaire (UCMJ), seule habilitée à faire des constatations spécialisées et à définir une durée d'ITT (incapacité temporaire totale). Et ce malgré de multiples demandes auprès de la gendarmerie d'Egly, du parquet d'Evry et de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN).
Sa plainte n'a donc pas été correctement prise en compte et semble pour tout dire promise à un enterrement de première classe dans trois mois, à l'issue de l'enquête confiée à la commission de déontologie départementale par le parquet d'Evry.
Nous demandons aux autorités françaises et européennes d'agir concrètement et rapidement pour que des poursuites soient engagées contre les policiers mis en cause dans cette affaire et plus généralement pour qu'il soit mis un terme à l'impunité dont les forces de l'ordre bénéficient en France.
Raymond-Gureme-Interdit-aux-nomades.gif

Plus de 70 ans après l'internement arbitraire en France et le génocide des tsiganes en Europe, il est inadmissible que les rapports de l'administration française, et notamment celui de la commissaire d'Arpajon, continuent à parler de "camps" pour désigner les terrains familiaux des voyageurs, pour ne rien dire des "gazeuses" désignant les bombes lacrymogènes.
raymond-2.jpgAlors que les autorités françaises célèbrent le centenaire de la guerre de 1914 et les 70 ans de la Libération, rappelons avec force à ceux qui considèrent les Voyageurs comme d'éternels "étrangers de l'intérieur" que, comme de nombreux "forains" et "nomades", le père de Raymond Gurême a versé "le prix du sang" pendant la Première guerre mondiale et que Raymond a participé à la Résistance et à la Libération de la France dès qu'il a pu s'échapper des camps.
C'est sur cet homme-là, maillon essentiel de notre mémoire collective, que des coups se sont abattus plus de 70 ans après les coups qu'il a reçus de la police française dans les camps d'internement.

Nous exigeons que les autorités françaises sortent enfin de leur silence et qu'elles condamnent solennellement l'antitsiganisme qui, comme toutes les formes de racismes, est intolérable dans la France et l'Europe du XXIème siècle mais demeure solidement ancré au sein des institutions et des mentalités.


Partager cet article

Published by Joëlle Surat
commenter cet article
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 22:24

PCF-2.jpgLa France traverse une crise économique et sociale d’une rare violence. Elle génère une crise politique profonde, une crise de confiance à l’égard des élus, une crise de valeurs.

Notre peuple subit depuis maintenant plus de 40 ans, crise après crise, une précarisation croissante, une angoisse qui s’amplifie d’année en année face à l’avenir.

Soins-2.jpgAlors que le progrès technologique permet en théorie l’amélioration de la qualité de vie bien souvent c’est à une dégradation des conditions d’existence que l’on assiste, comme l’atteste la réduction drastique de l’accès aux soins.

Depuis plus de 20 ans les inégalités de richesses sont en progression.

Aujourd’hui, les plus riches sont toujours plus riches, les pauvres toujours plus pauvres.

Ces promesses non tenues depuis des décennies, les vives déceptions après les grands espoirs de 1981, de 1997 mais aussi après le référendum de 2005, sont de toute évidence à la source de cette grave perte de confiance. Cette dernière ouvre le chemin aux démagogues, à ceux qui pour conquérir le pouvoir, dressent ceux qui souffrent les uns contre les autres, plutôt que les unir face aux puissances financières. Le danger de la montée du Front national puise sa raison d’être dans ce terreau de déception, de colère, d’injustice.

Nos concitoyens n’ont pas supporté la présidence de Nicolas Sarkozy, cet affichage indécent des liens entre l’argent et le pouvoir politique, cette dégradation permanente de l’image de notre pays, de la fonction présidentielle et surtout, ils ont rejeté des options libérales décomplexées, symbolisées par la remise en cause de la retraite à 60 ans.retraite-4.jpg

Notre peuple a dit stop à l’hyperprésidentialisme libéral de Nicolas Sarkozy. La capitulation immédiate de François Hollande quelques semaines après son élection devant les marchés financiers, qu’il dénonçait pourtant dans son fameux discours de campagne au Bourget, et la soumission sans renégociation aux dogmes libéraux du Traité budgétaire européen négocié par Mme Merkel et M. Sarkozy a, dès le départ, suscité la colère de l’électorat du 6 mai 2012.

Le pacte de responsabilité, les cadeaux massifs au patronat, la réduction des dépenses publiques comme seul projet de société, entraînent un rejet massif de la population.

Le choix de l’austérité dictée par la BCE et l’Allemagne est en contradiction totale avec l’espérance des électeurs de 2012.

affiche_les_jours_heureux_petite.pngLa politique menée par le gouvernement de M. Valls sous la houlette du Chef de l’Etat, porte atteinte à la République, à ses valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité. Elle porte atteinte à des conquêtes sociales remontant à la Libération, en particulier en matière du droit du travail.

La réforme territoriale en cours, qui reprend celle enclenchée par Nicolas Sarkozy, pourtant combattue alors par le Parti socialiste, organise la déstructuration de l’architecture républicaine de nos institutions. Couplée avec la réduction drastique des moyens des collectivités territoriales, c’est une menace mortelle pour nos services publics, pour les piliers du modèle social français que sont les collectivités territoriales.

La préservation des départements et des communes est une exigence politique et sociale majeure.

Les sénateurs du groupe CRC estiment indispensable de consulter le peuple sur un projet de cette ampleur.imagesQBC8VGAI.jpg

Les sénateurs du groupe CRC désapprouvent la politique menée par François Hollande. Ils ne sont pas membres de la majorité gouvernementale, ce qui ne les empêche pas d’œuvrer au rassemblement de tous ceux qui souhaitent construire une politique alternative à gauche. Ils considèrent que cette construction est la seule garantie contre la reprise en main de tous les pouvoirs par la droite. Ils n’approuvent pas non plus une politique internationale qui s’aligne systématiquement sur les choix américains.

La France n’exprime plus une voix différente. Elle s’inscrit pleinement dans les stratégies de l’OTAN, participant à affaiblir l’ONU.imagesDXAXGX8U

Les sénateurs du groupe communiste républicain et citoyen s’opposent à la montée du terrorisme. Ils soutiennent les efforts pour le faire reculer mais sans ajouter la guerre à la guerre. Or, chacun sait que ce sont les destructions massives, la politique insensée des Etats-Unis et de ses alliés dans cette région qui ont créé les conditions de la montée de l’islam radical tourné vers le terrorisme. Ils considèrent que cette lutte doit en tout état de cause se faire dans le respect des libertés publiques.imagesJGI5I294.jpg

L’heure est donc venue de la construction d’une politique alternative à gauche qui s’inscrive dans le monde d’aujourd’hui.

Partager cet article

Published by Joëlle Surat
commenter cet article
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 07:24

Tract Agglo1 07 10

 

Tract Agglo2 07 10

 

Partager cet article

Published by Joëlle Surat
commenter cet article
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 07:10

L’article 46 du projet de Loi de finance, déposé à l'Assemblée nationale le 1er octobre par le gouvernement, prévoit pour les élections départementales de mars 2015, de supprimer l’envoi postal au domicile de chaque électeur des professions de foi et des bulletins de vote des candidats, et de le remplacer par une publication sur Internet.

Décidément pour ce gouvernement tout est un coût : le travail, la famille, la santé, les collectivités territoriales et maintenant l’expression de la démocratie, et maintenant l’égalité des citoyens devant le suffrage universel. Après l’austérité économique et sociale, voici l’austérité démocratique.

Les élections départementales en raison du nouveau mode scrutin, du charcutage électoral des cantons et du « coup d’Etat » contre les départements, risquent de connaître une abstention record. Il est donc singulier de voir le gouvernement prendre des dispositions qui vont démobiliser encore plus l’électorat. On peut s’interroger si au fond, ce n’est pas l’effet escompté ?
Il est vrai qu’alors que l’exigence populaire d’un référendum sur l’avenir des départements grandit dans le pays, les élections départementales s’annoncent particulièrement catastrophiques pour le couple Valls-Hollande.

Le Parti communiste français demande solennellement à Manuel Valls de retirer l’article 46 de son projet de Loi de finance en raison de son caractère attentatoire à la démocratie et à l’égalité des citoyens devant le suffrage universel.

Partager cet article

Published by Joëlle Surat
commenter cet article
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 07:26

CPAM.jpgLe président de la République vient de déclarer : « Il n'y a pas de plan d'économie qui soit indolore ». Oui, c'est douloureux pour les classes moyennes et populaires, les femmes, les familles monoparentales, les jeunes couples, à qui le gouvernement impose un plan d'austérité de 21 milliards d'euros sur la protection sociale. Ce choix met en péril la protection sociale à la française, la relance économique, la vitalité et la jeunesse du pays. Le gouvernement suivra t-il le modèle allemand jusqu'à la chute démographique ?

Réduire le congé parental, avec un tel niveau d'inégalités salariale, revient à faire perdre leurs droits aux femmes, sans que cela ne bénéficie au partage des tâches éducatives.

Faire passer la prime de naissance de 923 à 300 euros pour le deuxième enfant, c'est porter un nouveau coup au pouvoir d'achat et influer négativement sur le taux de natalité français. Cette économie, à court terme, de 250 millions d'euros, est une entrave au redressement économique du pays. Les communistes et leurs parlementaires, en lien avec les associations et mouvements mutualistes, prendront toutes les initiatives pour s'opposer à ces orientations et modifier en profondeur le PLFSS (projet de loi de financement de la sécurité sociale).

Prenons l'argent ailleurs que dans les poches des familles !

Des dizaines de milliards d'euros circulent hors de l'économie réelle, hors des comptes publics, hors des salaires et du pouvoir d'achat. Il est possible de mettre à contribution les énormes revenus financiers à hauteur des salaires, cela dégagerait plus de 70 milliards d'euros.

Depuis 20 ans, le cumul des exonérations de cotisations sociales patronales s'élève à 300 milliards d'euros. Le Pacte de responsabilité prévoit 30 milliards d'exonérations sur la seule branche famille. Il faut cesser de priver la sécurité sociale de ces contributions des entreprises.

La fraude aux cotisations des entreprises représente entre 20,1 et 24,9 milliards d'euros selon la Cour des Comptes, elle dépasse le montant du trou de la Sécurité sociale.

Pourquoi alors ne pas annoncer le renforcement de la lutte contre la fraude patronale en donnant les moyens humains et financiers aux organismes qui en sont chargés ?

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

Partager cet article

Published by Joëlle Surat
commenter cet article
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 21:14

raymond-gureme-470x449.jpgRaymond Gurême, 89 ans agressé chez lui par des policiers.

Le 4 octobre 1940, alors qu’il n’a que 15 ans, des gendarmes viennent arrêter toute sa famille. Ils sont d’abord parqués dans une usine à Darnétal près de Rouen puis transférés à Sotteville les Rouen avant d’être conduits dans des wagons à bestiaux jusqu’à Brétigny en région parisienne. « Ca le mettait en colère mon père se voir prisonnier sur le sol Français, arrêté et gardé par des Français, lui qui avait fait la guerre de 1914 et avait même été gazé. Quand il disait aux gardien qu’il était Français, ils ne savaient pas quoi dire et se débinaient. »

Il s’évade la première fois alors qu’il n’a que 15 ans et se fait reprendre rapidement, dénoncé par le maire de la commune à qui il avait demandé de l’aide. Arrêté plusieurs fois, déporté en Allemagne, il participera finalement à la libération de Paris.

 

74 ans plus tard, le 23 septembre 2014, d'autres policiers font une descente sur le terrain dont il est propriétaire dans l’Essonne. Ils s’introduisent dans son domicile et lui demandent d’en sortir, ce qu’il refuse de faire. Voici le témoignage d’un membre de la famille :

"le commissariat d'Arpajon a décidé le 23.09.14 de se déplacer à notre domicile en opération coup de poing armé de gomme cogne, matraque télescopique 9mm, taser, bombe lacrymogène, se sont autorisés a rentrer et fouiller dans nos domiciles sans mandat de perquisition ».

Face à l’opposition du vieil homme et de sa famille, la réaction policière est immédiate. Un témoin raconte : « une femme portant son bébé dans les bras a été gazée, une femme enceinte frappée et gazée, une mineure de 16 ans et sa mère la défendant, le fils du propriétaire a été massacré par 4 de leurs hommes après s’être défendu, un autre de ses fils a été salement amoché et la maman de la mineure a été transférée a l’hôpital pour coup aggravé. »

Raymond Gurême s’est rendu chez un médecin pour faire constater les violences policières. Celui-ci constate des ecchymoses sur l’avant-bras et le thorax ainsi que des contusions à l’épaule et sur le crâne.  Il a déposé plainte contre les policiers.

 

Nous vivons dans un pays formidable où 3 présumés terroristes, fichés et recherchés peuvent franchir la douane d’un aéroport sans être inquiétés mais où un vieil homme de 89 ans, ancien résistant se fait frapper par la police parce qu’il refuse qu’on fouille sa maison sans raison.

Nous attendons avec impatience la version policière qui nous apprendra certainement que Monsieur Gurême du haut de ses 89 printemps s’est jeté sur les policiers, les a roué de coups avant de les plaquer au sol puis s’est fait repousser par d’autres vaillants représentants des forces de l’ordre sans qui leurs camarades auraient probablement succombé aux coups meurtriers du nonagénaire présumé terroriste.

Il serait bon que dans ce pays, à défaut d’apprendre à certains policiers les règles d’usage de leurs armes, on leur apprenne au moins l’histoire de France et celle des résistants à qui ils doivent aujourd’hui de vivre dans un pays libre. Vichy c'est fini. Apparemment, tous ne le savent pas.

Courage Monsieur Gurême. Si certains policiers salissent leur uniforme en ripostant de manière manifestement disproportionnée face à la menace considérable qu’un homme de 89 ans représente pour leur sécurité, nous n’oublions pas, nous, tout ce que nous vous devons.

 

(1) Raymond Gurême est l'auteur d'un livre "interdit aux nomades"

 

|  Médiapart

Partager cet article

Published by Joëlle Surat
commenter cet article
27 septembre 2014 6 27 /09 /septembre /2014 09:39

14_18-exposition.jpg   

La Bibliothèque Charlotte Delbo a proposé, du 5 au 24 septembre 2014, un zoom sur la Première Guerre mondiale avec l’exposition « 14-18 » réalisée par l’ Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Office (ONACVG). Je salue cette initiative et tout le travail réalisé malgré le (trop) peu de documents sur ce moment d'Histoire dont il faut se souvenir. Le devoir de mémoire est indispensable pour éveiller la conscience collective des peuples.

Vernissage-14-18-23sept-2014.JPGVernissage de l'exposition en présence de Mme Joëlle Surat et Monsieur Henni (élus de l'opposition)

Partager cet article

Published by Joëlle Surat
commenter cet article
27 septembre 2014 6 27 /09 /septembre /2014 09:32

hervegourdelnb.jpgPour toutes celles et tous ceux qui refusent que les djihadistes nous divisent, rassemblement ce dimanche 28 septembre à 14h30 Place de la République à Paris.

Lire l'article :
http://www.humanite.fr/assassinat-dherve-gourdel-les-djihadistes-ne-nous-diviseront-pas-552990

Partager cet article

Published by Joëlle Surat
commenter cet article
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 07:02

Hervé GourdelL’otage français enlevé dimanche dans le massif kabyle par un groupe armé se réclamant de l’État islamique a été décapité par ses ravisseurs.

Depuis 2010, al-Qaida au Maghreb islamique et ses filiales ont assassiné sept otages français. 

Ce que l’on redoutait est arrivé. Les islamistes armés de Jund al-Khilafah ont mis leur menace à exécution en décapitant Hervé Gourdel, le guide de haute montagne enlevé dimanche en Kabylie. Une vidéo, intitulée Message de sang pour le gouvernement français, postée sur un site islamiste, montre l’otage français agenouillé, les mains ligotées derrière le dos, entouré de quatre hommes cagoulés. « Hollande, tu as suivi Obama », font dire à l’otage français ses ravisseurs. Les derniers mots d’Hervé Gourdel sont pour ses proches : « Françoise, Anouk, mes parents, je vous aime. » Ses assassins, eux, accusent la France de ne pas s’être « contentée de violences au Mali et en Algérie » mais d’avoir aussi « combattu tous ceux qui ont embrassé l’islam ». Hervé Gourdel aurait été exécuté dans la région des Ouacifs, là où l’armée algérienne poursuit ses opérations de recherche pour retrouver son corps et les ravisseurs. Sa mort, la septième d’un otage français dans la région depuis 2010, s’ajoute à celles de Michel Germaneau (juillet 2010 au Mali), d’Antoine de Leocour et de Vincent Delory (janvier 2011 au Niger), de Philippe Verdon (juillet 2013 au Mali) et de Ghislaine Dupont et Claude Verlon, les envoyés spéciaux de RFI assassinés le 6 novembre 2013 à Kidal (Mali). Tous ont été tués par al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) et ses relais au Sahel.

Lire la suite de l'article

http://www.humanite.fr/lassassinat-dherve-gourdel-sanglant-acte-de-naissance-de-l-ei-au-maghreb-552722

Partager cet article

Published by Joëlle Surat
commenter cet article

Présentation

  • : Expression communiste de Joëlle SURAT
  • Expression communiste de Joëlle SURAT
  • : La situation politique exige plus que jamais l’existence d’un grand parti communiste dont la nécessaire indépendance de pensée doit être entièrement mise au service des travailleurs, de la lutte des classes et de tous les citoyens.
  • Contact

Profil

  • Joëlle Surat
  • Communiste, élue depuis mars 2014 dans l'opposition en tant que conseillère municipale à Vigneux-sur-Seine et conseillère communautaire à la CASVS.
  • Communiste, élue depuis mars 2014 dans l'opposition en tant que conseillère municipale à Vigneux-sur-Seine et conseillère communautaire à la CASVS.

Victor Hugo

VH7

Vous voulez les misérables secourus, je veux la misère supprimée.

L'histoire de Vigneux

Vigneux, son histoire

http://www.vigneuxhistoire.com/accueil.html

 

La résistance à Vigneux et Draveil

http://aujourdhui.pagesperso-orange.fr/draveil/index.html

 

 

Une presse qui informe et dénonce

L'HUMANITE

http://www.humanite.fr/

 

Siné Hebdo

http://www.sinemensuel.com/

 

Médiapart

http://www.mediapart.fr/

 

Politis, l'hebdo indépendant et engagé 

http://www.politis.fr/

 

Rue 89

http://rue89.nouvelobs.com/politique

Ici, on prend position

Vive le PCF

http://vivelepcf.fr/

 

Groupe CRC, une voix différente au Sénat

http://www.groupe-crc.org/

Catégories

Des éditeurs pas comme les autres

Le temps des cerises

http://www.letempsdescerises.net/

 

Les éditions de minuit

http://www.leseditionsdeminuit.com/f/index.php

 

Les points sur les i

http://www.i-editions.com/  

Des librairies

La lucarne des écrivains

http://lalucarnedesecrivains.wordpress.com/

 

La librairie "Résistances"

http://www.librairie-resistances.com/